Sites ressources

Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph)

La mission de l’Agefiph est de favoriser l’emploi des personnes handicapées en les aidant à trouver et/ou conserver un emploi, à suivre une formation ou encore à créer une entreprise.

Toutes les entreprises du secteur privé de 20 salariés et plus doivent compter au moins 6 % de personnes handicapées dans leur effectif. Si elles ne respectent pas ce quota, elles versent une contribution à l’association qui lui permet de financer des actions en faveur de l’emploi des personnes handicapées.

Consulter le site de l’Agefiph

 

Défenseur des droits

En France, le Défenseur des droits (DDD) est une autorité administrative indépendante, créée par la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008 et instituée par la loi organique du 29 mars 2011. Nommé par le président de la République pour un mandat de six ans, le Défenseur des droits est chargé de défendre les droits des citoyens non seulement face aux administrations mais dispose également de prérogatives particulières en matière de promotion des droits de l'enfant, de lutte contre les discriminations, du respect de la déontologie des activités de sécurité.

Le défenseur des droits a publié plusieurs recommandations concernant des discriminations à l’accès à la formation fondées sur le handicap.  

Consulter le site du Défenseur des droits

 

Délégation ministérielle à l’accessibilité (DMA)

Sa vocation est de promouvoir l’accessibilité de la chaîne du déplacement. Pour cela, elle coordonne les politiques publiques et les actions des ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales dans les différents domaines concernés par l’accessibilité : transports (terrestres, maritimes et aériens), cadre bâti (logement et établissements recevant du public), voirie, espaces publics.

Elle veille à créer les conditions d’échange avec tous les acteurs de l’accessibilité : notamment les associations de personnes handicapées, les fédérations et syndicats professionnels, les collectivités territoriales, pour faire émerger les synthèses nécessaires au déploiement de la politique d’accessibilité.

Consulter le site de la DMA

 

Droit au savoir

L'Association nationale pour le droit au savoir et à l'insertion professionnelle des jeunes personnes handicapées a pour mission de promouvoir et soutenir la scolarisation au-delà de 16 ans et la formation professionnelle des jeunes en situation de handicap.

La scolarité au-delà de l’âge obligatoire et de la formation professionnelle jusqu’au premier emploi est un enjeu partagé par les 35 organisations membres de l’association représentant tous les types de handicap.

Consulter le site de Droit au savoir  

 

Institut national supérieur formation et recherche - handicap et enseignements adaptés (INSHEA)

L'INSHEA est un établissement public national de formation et de recherche dédié aux besoins éducatifs particuliers et à l’accessibilité. Sous la double tutelle des ministères de l'Education nationale et de la Jeunesse d’une part, et de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation d’autre part, l’institut apporte son concours à la définition et à la mise en œuvre des politiques relatives aux situations de handicap ou de grandes difficultés scolaires. 

L’INSHEA agit pour l’inclusion scolaire, sociale et professionnelle. Sa mission s’organise autour de trois pôles : Formation, Ressources, Recherche.

Consulter le site de l’INSHEA

 

Ministère du Travail

La « loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel » a été promulguée par le président de la République le 5 septembre 2018. Portée par Muriel Pénicaud, ministre du Travail, elle réforme l’apprentissage et la formation professionnelle et comprend également des mesures sur l’élargissement l’emploi des personnes handicapées.

Consulter le site du ministère du Travail

 

Sciences Po

Sciences Po accueille chaque année environ 250 étudiants en situation de handicap visible ou invisible. Ils peuvent choisir de se faire connaître ou non auprès de leur enseignant. Dans ce cas, ce dernier sera informé du handicap présent dans son groupe sans savoir quel étudiant en est porteur.

L’enseignant aura à cœur de rendre les modalités de transmission du savoir et d’évaluation les plus accessibles possibles à tous et veillera à mettre en place des mesures de compensation si nécessaire. Il s’efforcera d’adopter à l’égard de l’étudiant handicapé une attitude de sympathie invisible qui ne le stigmatisera pas.

Pour l’aider dans cette démarche, le pôle handicap développe un certain nombre de ressources : tutoriels vidéo, fiches pédagogiques, guides.

Consulter le site de Sciences Po

 

Santé publique France

Santé publique France est l’agence nationale de santé publique sous tutelle du ministère des Solidarités et de la Santé. Sa mission consiste améliorer et protéger la santé des populations.

Santé publique France développe des documents d’information sur certains handicaps. Ces documents s’adressent aux personnes concernées et/ou à leur entourage ainsi qu’aux professionnels de la santé, de l’éducation et du secteur social ou médico-social.

Certains documents et outils ont été conçus pour un large public dans un objectif de conception universelle. Il s’agit de la collection « Pour comprendre ». D’autres outils répondent à des besoins particuliers : documents en braille, en version audio ou en langue des signes française.

Consulter le site de Santé publique France

 

Secrétariat d'Etat chargé des personnes handicapées

Le secrétariat d'Etat chargé des Personnes handicapées, par délégation du Premier ministre, prépare, anime et coordonne les politiques conduites par l'Etat en direction des personnes handicapées et pour leur intégration dans la vie sociale.

Consulter le site du secrétariat d'Etat chargé des personnes handicapées

 

Service-Public.fr

Plusieurs dispositifs sont mis en place pour aider les adultes en situation de handicap dans leur vie quotidienne (logement, transport, travail, etc.). Pour en bénéficier, le handicap doit avoir été diagnostiqué par un professionnel de santé (généraliste, psychiatre, etc.). Une fois ce diagnostic établi, les personnes en situation de handicap peuvent prendre contact avec une Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), chargée de les accompagner dans leurs démarches.

Consulter le site Service-Public.fr