Pédagogie adaptée aux personnes relevant de troubles autistiques

Les caractéristiques dominantes pouvant interférer dans les apprentissages

  • Difficulté à conceptualiser un ensemble cohérent à partir d’une multitude d’éléments se focalisant sur chacun d’entre eux sans nécessairement percevoir leurs liens logiques ;
  • Difficulté à hiérarchiser des informations diverses et variées se rapportant à une même idée ;
  • Focalisations excessives, intérêts obsessionnels et envahissants, attention démesurée aux détails, forte attraction pour les activités répétitives ;
  • Respect scrupuleux des règles et des délais, hyper-observance des consignes bien comprises ;
  • Relative indifférence aux interactions collectives, aux contacts physiques, isolement, repli sur soi, comportement fuyant, mutisme ;
  • Difficultés à débuter et à terminer une conversation, tics de langage, propension à exprimer des propos hors contexte (idiosyncrasie) ;
  • Impossibilité à comprendre les expressions figurées et implicite qui sont entendues au premier degré ;
  • Extrême sensibilité au bruit, aux sons parasites, à la luminosité ;
  • Appétence avérée pour les mathématiques, et de manière générale pour les activités qui ne nécessitent pas d’interprétations ou de choix subjectifs ;
  • Déstabilisation face aux situations imprévues et aux changements d’habitudes.

Recommandations

  • Autoriser le port d’un casque filtrant pour leur permettre de s’isoler des bruits parasites ;
  • Éteindre ou réduire les sources de lumière qui occasionnent une gêne inutile ;
  • Proposer des énoncés clairs, concrets et explicite pour éviter fatigue et découragement ;
  • Utiliser un plan de formation très structuré, qui sera rappelé régulièrement ;
  • Limiter les situations de « double tâche ». Les personnes sont parfois perturbées par un mot qui va détourner leur attention et les empêcher de rester attentives. Elles peuvent également être gênées par un tic de langage ou gestuel du formateur ;
  • Autoriser l’enregistrement du cours pour reprendre les passages incompris ou non pris en notes ;
  • Autoriser un accompagnant ou « job coach », un preneur de notes en cas de lenteur ou problème de motricité, un tuteur ;
  • Pour les aménagements et adaptations des examens : s’assurer que la formulation de la consigne n'apporte aucune ambigüité, permettre la composition dans une salle individuelle, prévoir une majoration du temps.