Pédagogie adaptée aux personnes dyspraxiques

Les caractéristiques dominantes pouvant interférer dans les apprentissages

  • Prise de notes pénible et lente
  • Difficultés dans la compréhension et l’analyse de tableaux, de graphiques ou de cartes
  • Compréhension écrite rendue difficile, en particulier si le document est dense et peu aéré (mise en page, contenus) 
  • Difficultés d’organisation dans l’espace : travaux écrits mal présentés, écriture manuscrite manquant de lisibilité et/ou de soin
  • Difficulté de travailler en double tâche nécessitant en permanence des arbitrages qui sont une source importante de stress
  • Forte fatigabilité en raison des efforts démultipliés à fournir dans les tâches d’apprentissage

Recommandations

  • Aider au repérage lors des déplacements : repères au sol, fléchage bien visible et explicite des lieux de formation
  • Communiquer les supports de formation avant la séance pour réduire l’appréhension de la situation d’apprentissage et limiter le travail en double tâche
  • Indiquer les textes à lire avec des délais raisonnables
  • Adapter les textes à lire et les supports de formation pour les rendre plus accessibles
  • Simplifier les énoncés
  • Privilégier l’utilisation de dessins, photos et pictogrammes
  • Utiliser des supports afin de soulager la mémoire de description orale des tâches
  • Autoriser l’utilisation d’outils informatiques, l’utilisation de plans inclinés pour écrire ou lire
  • Autoriser l’aide à l’organisation du travail, preneur de notes, tutorat
  • Favoriser l’usage de logiciels de synthèse vocale (text-to-speech) et de reconnaissance vocale (speech-to-text)
  • Bien répartir la charge de travail
  • Privilégier une double transmission des consignes de travail : oralement et par écrit pour éviter la prise de notes
  • Privilégier un travail écrit plutôt qu’un exposé en cas de difficultés importantes d’élocution ou bien autoriser la personne à s’aider d’outils de présentation avec un contenu augmenté pour soulager la prise de parole
  • Donner des repères bibliographiques précis qui pourront être utiles pour rattraper des parties de cours mal comprises ou non prises en notes
  • Prévoir un temps majoré pour les examens et une pause entre les épreuves, l’utilisation d’un ordinateur et des logiciels nécessaires