Pédagogie adaptée aux personnes dyslexiques

Les caractéristiques dominantes pouvant interférer dans les apprentissages

  • Compréhension écrite plus ou moins lente et nécessitant plusieurs lectures ;
  • Difficulté de travailler en double tâche nécessitant en permanence des arbitrages qui sont une source importante de stress ;
  • Forte fatigabilité en raison des efforts démultipliés à fournir dans les tâches d’apprentissage ;
  • Difficultés accentuées dans l’apprentissage des langues, notamment en anglais.

Recommandations

  • Communiquer les supports de formation avant la séance pour réduire l’appréhension de la situation d’apprentissage et limiter le travail en « double tâche » ;
  • Indiquer les textes à lire pour une séance avec des délais raisonnables ;
  • Donner des repères bibliographiques précis qui pourront être utiles pour rattraper des parties de cours mal comprises ou non prises en notes ;
  • Remettre les supports de formation au format électronique ;
  • Adapter les textes à lire et les supports de formation pour les rendre plus accessibles ;
  • Privilégier les supports visuels pour mieux assimiler et maintenir l’attention ;
  • Bien répartir la charge de travail ;
  • Privilégier une double transmission des consignes de travail : oralement et par écrit pour éviter la prise de notes et une reformulation des consignes pour en vérifier la compréhension ;
  • Autoriser les logiciels spécifiques (correcteurs orthographiques en français et en langues étrangères, dictée vocale, lecteur par synthèse vocale, etc.) et l’utilisation d’un ordinateur pour revenir sur les notes prises ;
  • Autoriser un preneur de notes, un secrétariat (relecture et correction des écrits) ;
  • Laisser le temps de réfléchir ;
  • Récapituler régulièrement ;
  • Prévoir un temps majoré lors des examens et une pause entre les épreuves.