Pédagogie adaptée aux personnes dépressives

Les caractéristiques dominantes peuvant interférer dans les apprentissages

  • Fatigue importante, ralentissement psychomoteur, voire forme d’abattement, en raison des effets de la maladie et/ou des traitements
  • Risque de troubles cognitifs temporaires
  • Déficit attentionnel et possible perte de vigilance momentanée
  • Anxiété face aux attendus de la formation, se sentant moins performants du fait de la maladie au risque de l’aggraver
  • Diminution de l'aptitude d’exécution pour réaliser les exercices demandés, les rendant pénibles et coûteux en efforts provocant une source de stress et de pression (peur de ne pas y arriver, impression d’être « submergé par la tâche », etc.) 
  • Hypersensibilité et grande fragilité émotionnelle

Recommandations

  • Demeurer attentif aux signes manifestes de « fatigue »
  • Demeurer attentif aux signes manifestes de « tristesse » et de « mise en retrait »
  • Demeurer attentif à certaines attitudes ou demandes pouvant laisser penser que la personne fait face à une forte anxiété
  • Privilégier une transmission des consignes de travail par écrit, plus rassurante en cas d’absence à une séance ou de décrochage de l’attention en cours
  • Adapter la charge de travail pour éviter des pics de grande activité, facteur de stress et de fatigue supplémentaire qui sont épuisants et démobilisateurs
  • Apporter des signes de réassurance