Pédagogie adaptée aux personnes avec troubles du déficit de l'attention

Les caractéristiques dominantes peuvant interférer dans les apprentissages

  • Risque d’oublis divers et variés, y compris de choses importantes ou perçues comme évidentes 
  • Difficultés à réguler les émotions 
  • Résultats très inégaux, en fonction de l’attention et du travail d’investissement à mobiliser pour dépasser un obstacle
  • Difficulté de travailler en double tâche nécessitant en permanence des arbitrages qui sont une source importante de stress plus particulièrement pour ceux ayant de faibles capacités d’attention divisée. 
  • Forte fatigabilité en raison des efforts constants et démultipliés à fournir dans les tâches d’apprentissage courantes
  • Difficultés à démarrer les devoirs à faire (mise en œuvre) ou à les terminer, avec des répercussions sur les délais à tenir 
  • Soucis de planification et d’organisation de travail

Recommandations

  • Communiquer les supports de formation avant la séance pour réduire l’appréhension de la situation d’apprentissage et limiter les situations de double tâche
  • Transmettre les supports de formation sous forme numérique ou photocopiée
  • Bien répartir la charge de travail. Scinder les apprentissages. Fragmenter les tâches longues en étapes courtes
  • Privilégier une double transmission des consignes de travail : oralement et par écrit pour éviter la prise de notes. Donner une seule consigne à la fois et faire reformuler la consigne
  • Permettre à la personne de bouger ou de sortir pour favoriser la remobilisation de l’attention
  • Permettre à la personne de s’isoler après un effort attentionnel ou lorsqu’elle est dans un environnement très sollicitant
  • Limiter les sources de distraction : éviter les stimuli parasites
  • Limiter le bruit, les environnements et supports pédagogiques visuellement surchargés
  • Autoriser l’usage d’un ordinateur en cas de difficultés de transcription manuelle
  • Donner des repères bibliographiques précis qui pourront être utiles pour rattraper des parties de cours manquées, mal comprises ou non prises en notes
  • Apporter des signes de réassurance
  • Prévoir un temps majoré lors des examens et une pause entre deux évaluations quand c’est nécessaire