Pédagogie adaptée aux aveugles et malvoyants

Les caractéristiques dominantes peuvant interférer dans les apprentissages

  • Difficultés dans l’exécution de la lecture et l'écriture (vision de près)
  • Difficultés dans les activités de la vie quotidienne (vision à moyenne distance)
  • Difficultés en communication (vision de près et à moyenne distance)
  • Difficultés dans l'appréhension de l’espace et déplacements (vision de loin)
  • Difficultés dans la poursuite d’une activité exigeant le maintien prolongé de l’attention visuelle

Recommandations

  • Lors de l’arrivée en salle de formation, annoncer la configuration de la salle
  • Lors d’une prise de parole, veiller à ce que chacun se présente et répète son nom
  • Annoncer le plan du cours ainsi que les différentes étapes au fur et à mesure pour permettre de se représenter mentalement l’évolution du cours et de se repérer dans la prise de notes.
  • Annoncer les types de contenus projetés et leurs titres :
    • S’il s’agit d’une courbe par exemple, décrire brièvement sa forme, ses mouvements et son évolution en citant les abscisses et les ordonnées ainsi que les points les plus pertinents.
    • S’il s’agit d’un tableau, veiller à annoncer les noms des colonnes et lignes en donnant les informations clés principales.
    • S’il s’agit d’une carte géographique, veiller à annoncer les pays représentés et les légendes participant à la bonne compréhension de la carte
  • Privilégier un vocabulaire précis
  • Privilégier une police agrandie et une transcription de l’écriture ordinaire en braille et inversement, agrandissements, audiodescription, réalisation de dessins, schémas, cartes, en relief ou agrandis, renforcement des contrastes, verbalisation
  • Autoriser l’utilisation de l'ordinateur et logiciel adapté, synthèse vocale, enregistreur
  • Autoriser l'aide à la consultation de documents, un secrétariat
  • Prévoir un temps majoré, un secrétariat pour les aménagements et adaptations des examens