Les maladies invalidantes

Epilepsie, mucoviscidose...

Alors que les déficiences ont pour conséquence la limitation d’une fonction, qu’elle soit sensorielle, motrice ou mentale, la maladie invalidante entraîne une restriction d’activité. L’activité ainsi réduite peut porter sur l’activité motrice, la quantité de travail à accomplir, la durée ou l’intensité pour le réaliser.

Principales limitations d’activité et restrictions de participation

  • Capacités réduites pour se déplacer, supporter l’effort physique : port de charge, rythmes de travail élevés, soutenir cet effort en continus sans ralentissement majeur
  • Fatigabilité, surcharge physique
  • Difficultés d'accès aux locaux, aux lieux de vie, aux environnement de travail/formation (poste de travail, espaces collectifs, ...)
  • Difficultés d'intégration au collectif (collègues, ...)
  • Soins médicaux fréquents
  • Etc