Déficiences du langage : respecter les limites de la personne

Les attitudes à privilégier

  • Respecter les limites de la personne : communiquer avec une personne qui a une déficience du langage peut être difficile pour tous. Donc, si besoin d'une pause, ne pas hésiter à la demander ;
  • Laisser à la personne le temps de s'exprimer, en se gardant de terminer ses phrases. Eviter de l'interrompre. Si elle échoue dans ses efforts, résumer ce qui été compris, elle pourra ainsi compléter sa phrase ;
  • Pour faciliter la communication, s'assurer d'un endroit calme et sans bruit environnant (éliminer les distractions environnantes, bruits ou conversations) ;
  • Offrir à la personne la possibilité d'écrire ce qu'elle veut.

Les techniques de reformulation

  • Ne pas faire semblant de ne pas comprendre si ce n'est pas le cas. Ne pas hésiter à faire préciser, en répétant ce qui a été entendu et en encourageant son interlocuteur à confirmer ou infirmer ;
  • En cas de difficultés à comprendre, formuler ses questions de manière à ce que la personne puisse répondre par oui ou par non.